La Cloche

Sur l’air de “les 3 cloches” par Edith Piaf, les Compagnons de la chanson.

1-1
Carnage au fond de l’atelier
Comme égaré, terrorisé
Voici sous la voute étoilée
Un candidat leur est livré
On ne sait comment il se nomme
Il est joufflu tendre et rosé
Il ne se doute pas cet homme
De c’qu’il va devoir avaler
1-2
Trois coups de maillet qui sonnent
Et l’on envoie le bouchon
Au candidat qui frissonne
À l’énoncé des questions.
C’est pour découvrir ton âme
Que lui disent ces vautours
Lui, pigeant ce qui se trame
Moucheté par tant de lames
Il voudrait faire demi-tour.
2-1
Tapage au fond de l’atelier
Dans le chaos, courbant le dos
Voici qu’aveuglé, enchaîné
Dans un fracas, le candidat
Est agrippé par trois compères
Qui le secouent comme un prunier.
Lui donnant enfin la lumière
On fait de lui un initié.
2-2
Tous les maillets sonnent, sonnent
Les batteries en écho
Merveilleusement couronnent
L’excellent maillon nouveau.
Il relève sa bavette
Et leur promet pour toujours
De n’pas jouer les vedettes
De n’pas prendr’ la grosse tête
De conserver son humour
3-1
Tirage au sein de l’atelier
Pas réélu, il est tendu
Voici que le nouveau Véné
De son maillet veut le priver
Là-haut il se voyait superbe
Dans ses décors étincelants
Plus de lauriers, hochets ni gerbes
Déplore-t-il en s’accrochant
3-2
Comme une cloche qui sonne
Il bringuebale à l’Orient
Il bouffonne et se cramponne
En oubliant le serment
Qu’en abaissant sa bavette
Il a prêté un beau jour
Se garder de la gross’ tête
Être toujours à la fête
Et conserver son humour