Pardonnez si j’ose

Chansons maçonneuses

Sur l’air de “la plus belle chose au monde”

Chanson éro-ésotérique

Paroles de Julio

 

Oui, pardonnez si j’ose
Chanter qu’un maçon sait aussi faire la chose
Il effleure de son pouce
Son ciseau qui s’émousse
Caresse avec amour le bel outil.
Oui, je vous le confesse
Dans trois coups qu’on tire par un maillet sans faiblesse
Notre main a mis plus de mystère qu’en peut cacher un puits.
Oui rien, rien n’est plus beau qu’un outil !

Oui, pardonnez si j’ose
Chanter qu’un maçon sait encore faire bien des choses
Pointer vers la lune claire
Un compas une équerre
Et dresser dans la nuit ses fiers outils.
Oui, c’est en tenue d’Ève
Que la vérité nous dit du bout de ses lèvres
Remonte le noeud du tablier qui cache tes outils.
Oui rien, rien n’est plus beau qu’un outil !