Mémoire

Chansons maçonneuses                                      Suivante

Sur l’air de “Memories” de Barbara Streisand

Paroles de Julio

chanson en mémoire de trois “bouffons” passés à l’Orient Eternel depuis le dernier Festival:

Jean-Claude P. (Juan) & Dominique D. d’Hilarion, 

Jean-Paul C. des Loges de la Folie. 

Enregistrement public Festival d’Humour 2015

Minuit
On a éteint la lune
Le tronc n’a plus de thunes
Les outils sont rangés
Quand de l’ombre
Trois bouffons surgis d’un acacia
Nous rejouent leur cinéma
Mutins
Comme fous en ribote
Querellant la calotte
De mordants pieds de nez
Ils entonnent
Des chansons aux refrains sulfureux
À présent qu’ils tutoient Dieu
Trois complices : Dominique
Jean-Paul , Jean-Claude
Sur les tréteaux
Du théâtre d’En-Haut
Font un trio de rêve
Ainsi
Leurs talents leur survivent
Leur lumière nous arrive
Comme trois météores
Qui colorent
Cette scène que fait resplendir
L’éclat de leur souvenir
De nos misères
De nos galères
Ils ont joué sans fin
En troubadours
Dans la rime toujours
Mêlant le rire aux larmes
Longtemps
Vos saillies vos boutades
Vos tours vos galéjades
Assècheront nos pleurs
La musique
Des mots que vous avez enchantés
Là, dans nos cœurs
Est gravée