La cacade des Loges Bleues

Chansons maçonneuses

Sur l’air de “la ballade des gens heureux” de Gérard Lenormand

Paroles de Julio (on peut inventer autant de couplets qu’on veut…)

 

De mes hauts grades sous les étoiles

Où je brille de mille feux

Je viens vous chanter la cacade

La cacade des loges bleues

Je viens vous chanter la cacade

La cacade des loges bleues

 

Tu n’as pas de titre ni de grade

Moi je dis Tu quand je parle à Dieu

Je vais t’enseigner la cacade

La cacade des loges bleues

Je vais t’enseigner la cacade

La cacade des loges bleues

 

Apprenti pour ta première planche

Tu peux écrire tout ce que tu veux

On se fout de ta cacade

Ta cacade de loge bleue

On se fout de ta cacade

Ta cacade de loge bleue

 

Compagnonne quand tu voyages

Chez des frangins libidineux

Tu découvres la cacade

La cacade des loges bleues

Tu découvres la cacade

La cacade des loges bleues

Il pavane et tu le regardes

C’est ton Véné il te ressemble un peu

Tu peux lui chanter la cacade

La cacade des loges bleues

Tu peux lui chanter la cacade

La cacade des loges bleues

 

Désenchantés aux creux de la vague

En regagnant vos ateliers foireux

vous leur chanterez la cacade

La cacade des loges bleues

Vous leur chanterez la cacade

La cacade des loges bleues

 

Parce qu’il vaut mieux rire de ses bêtises

Que de se trop prendre au sérieux

Ensemble chantons la cacade

La cacade des loges bleues

Ensemble chantons la cacade

La cacade des loges bleues