Le legs Fuzier

Le Legs Fuzier

Description de l'image

Des FF. d’une loge d’Aix en Provence ont mené en bateau les membres de leur atelier en leur faisant croire qu’un fonds maçonnique ayant appartenu à l’un de leurs anciens membres, Frédéric Fuzier (début 19ème siècle) avait été découvert dans le grenier des amis bretons d’un Frère marseillais.

 

Ce dernier a fait parvenir aux Vénérables qui se sont succédés pendant 3 années, des photocopies de documents exceptionnels : correspondances avec Joseph Fouché, le Général Hugo (père de Victor), etc.

 

Ce fonds ne devait surtout pas tomber entre les mains de la soeur bigote des amis bretons, qui avait juré de les faire brûler !
Les amis bretons en question, les frères Guilloux, ont été reçus avec leurs chapeaux ronds et les honneurs dus à la montagne de cartons d’emballages renfermant les précieuses archives du legs Fuzier…

Description de l'image

 

 

 

 

 

 

Mais cette histoire peut-être découverte intégralement dans l’ouvrage produit par l’un des instigateurs du canular.
Voir (et lire) : Le Legs Fuzier (Editions Le Manuscrit)