Pour lui j’ai quitté mon mari

Chansons maçonneuses

Sur l’air de “Eurydice – la triste destinée” opérette d’Offenbach

Paroles de Julio

(chanson chantée à la sortie de la tenue du sketch “la Drague” (version masculine)

 Parlé :

Cloclo !

Qu’est-ce qu’il me fait mon Cloclo ?

Partir avec un autre…

Quand je pense que pour lui

j’ai quitté mon mari !

            Chanté :

Ah! Quelle triste destinée

Me fait ici cet histrion !

Me laisser seule à sangloter-é !

Quel-le pi-re consternation ?

J’ai rien compris quel-le bévue

De tendresse il était pétri !

A-ah ! que n’ai-je été prévenue !

 

Pour lui j’ai quitté mon mari !

Pour lui j’ai quitté mon mari !

Mais oui, mais oui,

Ah…

Pour lui j’ai quitté mon mari!

Pour lui j’ai quitté mon mari!

Ah mais oui, Ah…. mais oui

 

Aimer son frère disait le traître

Contient d’ineffables douceurs

Je vais te les faire connaître

Qu’il aille se faire pendre ailleurs

Après cette épreuve inconnue

La chair en moi se désunit

A-ah ! que n’ai-je été prévenue !